C'est donc l'artiste français le plus connu au monde, le plasticien et sculpteur Daniel Buren, qui a l'honneur d'investir la nef du Grand Palais pour la 5ème édition de Monumenta. 

Monumenta est une manifestation d'art contemporain unique au monde. Elle propose à un artiste d'investir la totalité des 13000 m2 de la plus grande verrière du monde avec une oeuvre... monumentale !

Buren intervient donc après Anselm Kieffer, Richard Serra, Christian Boltanski et Anish Kapoor. 

Son travail "in situ", intitulé "Excentrique(s)" est un concept aussi simple que son effet est sublime. 

Des centaines de cercles de couleur montés sur des poteaux noirs et blancs transfigurent la lumière du Grand-palais, transforment les perceptions et jouent avec les perspectives. 

Des miroirs posés au sol et sur lesquels on peut monter renforcent encore l'impression d'étrangeté et de vertige face à cette accumulation de rondeurs et de couleurs ! 

Au final, même si l'oeuvre interroge profondément notre rapport à l'espace, elle comporte ce côté presque enfantin qui fait que les artistes sont d'immenses rêveurs de mondes. 

 

buren6575nomA

*

buren6582nomA

*

buren6585nomA

*

buren6601nomA

*

buren6616nomA

*

buren6620nomA

*

buren6627nomA

*

buren6631nomA

 

*

buren6635nomA

*

Tout savoir sur cet évenement: le site de Monumenta

Mon billet sur:  Anish Kapoor (Monumenta 2011) 

Et sur : Christian Boltanski (Monumenta 2010)