L'édition 2014 de Monumenta offre l'immensité du Grand Palais aux artistes russes Ilya et Elena Kabakov pour une oeuvre intitulée "l'Etrange cité", un entrelacs de "maisons" dans lesquelles les Kabakov exposent leurs visions du monde.

Mais il m'est difficile de cacher la monumentale  déception devant les pauvres installations du couple. 

Degré zéro de l'émotion, froideur extrême, aucune interactivité et surtout une incapacité fondamentale à exploiter toutes les possibilités de l'un des plus beaux lieux fermés du monde (rappelons que le Grand Palais représente la plus grande verrière de la planète). 

J'attend de l'art contemporain, que j'apprécie beaucoup, qu'il me transporte, qu'il m'interpelle ! Les années précedentes, Boltanski et ses amas inquiétants de vêtements m'avaient violenté, Anish Kapoor et sa structure gonflable m'avaient émerveillé au-delà du possible, Buren et ses ronds de couleurs m'avaient amusé comme un enfant... 

Les Kabakov, rien sinon une immense impression de gâchis...  

Fait étonnant: l'évènement a commencé le 22 mai pour se finir le 22 juin. Et pourtant, sur les affiches du métro sont placardés des bandeaux "derniers jours" alors que nous ne sommes que le 30 mai. Erreur de l'afficheur? En tout cas, bel acte manqué sur un évènement qui s'annonce déjà comme une catastrophe artistique comme il y a des catastrophes industrielles... 

Une seule vraie bonne idée: une grande coupole colorée, aux teintes superbes ! 

 

 

kabakov 9834nA

*

 

kabakov 9842nA

*

 

kabakov 9847nA

*

 

kabakov 9848nA

 

*

kabakov 9864nA

*

 

kabakov 9882nA

*

kabakov 9851nA

*

 

kabakov 9894nA

*

 

kabakov 9898nA

*

 

kabakov 9913nA

*

Le site officiel de Monumenta et en savoir plus sur les Kabakov: clic